Biographie

Écrivain et scénariste, Gilles Legardinier est né à Paris en 1965. Fasciné depuis toujours par l’expérience collective que procure le cinéma en salle, il débute sur les plateaux de tournage dès l’âge de 14 ans aux États-Unis et en Angleterre. Il touchera à de nombreux domaines comme maquettiste modèles réduits, assistant de production ou repéreur, avant de s’orienter vers la pyrotechnie, qui le conduira à travailler aussi bien en Europe qu’aux USA.

Poursuivant sa formation à travers des expériences professionnelles très variées, notamment comme réalisateur de films publicitaires et monteur de bandes-annonces, il passe au département marketing de la Warner puis à la distribution chez Twentieth Century Fox au début des années 1990.

Gilles Legardinier explique son parcours par « la volonté de fabriquer des émotions qui se partagent » : en approfondissant sa connaissance du processus de fabrication des films, il constate que la création de l’émotion se joue essentiellement à l’écriture et lors de l’incarnation. C’est ainsi qu’il prend naturellement la plume, tout en poursuivant une carrière qui le verra fonder une agence de communication écrite spécialisée dans le cinéma – Coming Soon Productions –, toujours très active aujourd’hui.

Après deux thrillers – L’Exil des anges et Nous étions les hommes – accueillis très positivement par la critique comme par le public et couronnés par plusieurs prix,  il connaît un succès phénoménal avec sa première comédie, Demain j’arrête !, qui sera le roman francophone le plus vendu de l’année 2013 et le 13e roman le plus vendu de la décennie 2009-2019, tous genres et tous formats confondus. Gilles Legardinier fait une entrée spectaculaire dans le club des écrivains les plus lus de France : il se classe en troisième position du palmarès du Figaro 2013, qui qualifie cette arrivée de « triomphale ». Ce seul livre s’est vendu à ce jour à plus de 1 300 000 exemplaires, toutes éditions confondues.

En véritable auteur qui se refuse à faire des « produits » dans l’air du temps, Legardinier révèle à chaque nouveau roman un univers éclectique qui va de l’humour débridé au suspense historique ou au fantastique.

Le succès ne se dément pas et il enchaîne les best-sellers : tous ses livres se sont vendus rien qu’en France à plus de 120 000 exemplaires en grand format, sans compter les éditions de poche. Ses romans sont traduits dans 22 pays et se sont vendus à plus de 5 millions d’exemplaires.

Vie privée

Gilles Legardinier est marié depuis 32 ans avec Pascale, qu’il a rencontrée au lycée. Ils ont deux enfants.

 

Gilles est engagé au service de nombreuses causes. Voilà plus de dix ans, il a créé sa propre association, « Les mots pour le dire », qui a pour vocation d’inciter à lire et à écrire. Il est aussi visiteur régulier dans les hôpitaux et les prisons, parce que, comme il l’explique, « ce ne sont pas des marchés, mais des publics qui, souvent plus que d’autres, ont besoin d’attention et d’évasion ».

Il a travaillé pendant plus de quinze ans avec une amie enseignante pour proposer aux classes de collège une autre approche de la lecture et de l’écriture. À la manière d’un feuilleton qu’ils suivaient tout au long de l’année, il a ainsi écrit pour les élèves Le Sceau des Maîtres et Le Dernier Géant, tous deux publiés chez Pocket Jeunesse.

Il est le parrain d’une quinzaine de projets et d’associations.

 

Gilles Legardinier est fils adoptif. Il a pris l’habitude d’en parler très librement après s’être aperçu du réconfort que cela apporte à ceux qui, adoptants ou adoptés, vivent leur situation parfois difficilement. Il confie : « J’ai eu une enfance heureuse grâce aux seuls parents que je considère comme les miens. Souvent, l’adoption est perçue comme un problème, voire comme une source de souffrance. Cela me désole, mais plus encore, cela blesse de nombreuses personnes. En parlant d’une expérience heureuse, je m’efforce de les aider à dépasser cette image préconçue, et pour certains, à surmonter leurs difficultés. »

Depuis quelques années, Gilles Legardinier développe un ouvrage d’entretiens qu’il mène au long cours avec des adoptants et des adoptés représentatifs de ce dont il a pu être témoin lors de ses engagements. Il est en outre le coauteur d’un livre témoignant d’expériences croisées avec Mimie Mathy au sujet des particularités « qui se voient ou ne se voient pas » : Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?.

Trivia

Tous les romans de Gilles Legardinier commencent par la même phrase : « Il faisait nuit, un peu froid. » L’auteur explique que c’est son « Il était une fois » à lui et qu’à son sens, cette phrase constitue déjà un décor.

 

Depuis ses premiers romans, Gilles Legardinier achève toujours ses ouvrages par un chapitre supplémentaire intitulé « Et pour finir… », dans lequel il s’adresse directement à ses lectrices et lecteurs de façon plus intime, en évoquant les circonstances de la création de son histoire ou différents aspects de son métier. Associant remerciements et regard complémentaire, ces chapitres sont l’une de ses marques distinctives et lui valent une relation particulière à son public. Ils se terminent souvent par des formules devenues traditionnelles à l’attention de ses lecteurs,  comme « Où que vous soyez, quelle que soit l’heure… ».

 

Cultivant ce lien étroit avec le public qui lui tient à cœur, Gilles Legardinier organise régulièrement des dîners avec des lectrices et des lecteurs. Durant la pandémie, les rencontres étant impossibles, il a mis à leur disposition une adresse mail dédiée sur laquelle tous pouvaient envoyer leur numéro pour qu’il les rappelle après tirage au sort. L’auteur a ainsi contacté plus de 800 personnes durant les confinements, donnant lieu à d’exceptionnels échanges.

 

Il est chevalier des arts et des lettres, dont il a reçu les insignes des mains de Claude Lelouch le 29 octobre 2019.

 

Pour Le premier miracle, paru aux éditions Flammarion en 2016, l’auteur et son éditeur ont eu l’idée de recycler la masse de courrier qu’il avait reçu dans le papier sur lequel a été imprimé son livre, intégrant ainsi physiquement la matière des messages de celles et ceux qui le lisent dans son œuvre. C’était une première mondiale.

 

À l’occasion de la sortie de Quelqu’un pour qui trembler publié chez Fleuve Éditions en 2015, Gilles Legardinier avait fait numéroter individuellement les 85 000 premiers exemplaires du premier tirage afin de transformer les livres en tickets de jeu pour faire gagner aux lecteurs des moments privilégiés avec lui ou des cadeaux exclusifs. C’était une première mondiale.

 

          Gilles Legardinier éprouve une passion pour l’Écosse, où il se rend très régulièrement. Parmi ses engagements pour ce pays, il est membre à vie du National Trust For Scotland et de Historic Scotland.

 

Parallèlement à ses premiers romans, Gilles Legardinier a écrit des projets de commande et des adaptations – notamment Largo Winch (J’ai lu), Stargate SG-1 (J’ai lu), mais aussi Martin Mystère, Jackie Chan et Astro Boy (Pocket jeunesse).

 

À travers l’agence créée avec sa femme, Gilles Legardinier traduit, adapte et rédige des dossiers de presse – plus de 1500 depuis 1996, avec plus de 600 interviews réalisées – pour de prestigieux studios comme The Walt Disney Company, Twentieth Century Fox, Metropolitan Filmexport, Sony Pictures, et plus occasionnellement, Paramount, Gaumont et SND.

Oeuvres et Prix littéraires

L’Exil des anges, Fleuve Éditions, 2009 ; Pocket, 2010

  • Prix SNCF du Polar Français 2009
  • Prix des Lycéens et apprentis de Bourgogne 2010
  • Sélectionné dans les 10 romans les plus adaptables au cinéma à la Berlinale 2010


Nous étions les hommes, Fleuve Éditions, 2011 ; Pocket, 2014

Demain j’arrête !, Fleuve Éditions, 2011 ; Pocket, 2012

  • Roman francophone le plus vendu de l’année 2013
  • 13e roman le plus vendu de la décennie 2009-2019


Complètement cramé !, Fleuve Éditions, 2012 ; Pocket, 2014

  • Prix du meilleur roman Confidentielles.com 2013
  • Actuellement en adaptation cinéma

 

Et soudain tout change, Fleuve Éditions, 2013 ; Pocket, 2014

  • Prix 40 Faubourg 2019
  • Prix Plume d’or romanesque 2014


Ça peut pas rater !, Fleuve Éditions, 2014 ; Pocket, 2016

Quelqu’un pour qui trembler, Fleuve Éditions, 2015 ; Pocket, 2017

  • Plume de Bronze romanesque 2016


Le premier miracle, Flammarion, 2016 ; J’ai lu, 2017

  • Prix des chroniqueurs Plume Libre 2017
  • Prix 40 Faubourg 2020

 

Une fois dans ma vie, Flammarion, 2017 ; J’ai lu, 2018

  • Prix Plume d’or romanesque 2018


Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ? (avec Mimie Mathy),

  • Belfond, 2017 ; Le Livre de poche, 2018


Comme une ombre (avec Pascale Legardinier), J’ai lu, 2018

J’ai encore menti !, Flammarion, 2018 ; J’ai lu, 2019

Les phrases interdites si vous voulez rester en couple, (avec Pascale Legardinier), J’ai lu, 2019

Pour un instant d’éternité, Flammarion, 2019 ; J’ai lu, 2020

Une chance sur un milliard, Flammarion, 2020 ; J’ai lu, 2021

Mardi soir, 19 h, Flammarion, 2021